AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum a ouvert ses portes le 11/11/13 I love you
Nous sommes en octobre 1352.

Partagez | 
 

 l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

SES MISSIVES ◮ : 23
COPYRIGHT ◮ : © Psychozee (avatar).
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 11/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : en train de flâner dans la forêt du Clair-Brugnon.
SON OCCUPATION ◮ : chercher la bête.
SON ÉMOTION ◮ : douce envie de vengeance.

MessageSujet: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:07



Yseult Eugénie Rochechouart

Dans la société les femmes sont considérées comme le « sexe faible », mais dans la nature la femelle peut être bien plus féroce que son homologue masculin.

nom ◮ née Montesquieu, elle se présente désormais sous le nom de Rochechouart depuis son mariage avec un homme aisé de Richecombe, Amédée Rochechouart. prénom ◮ Yseult comme premier prénom, inspiré de la légende celtique "Tristan et Iseut" paru au douzième siècle. Eugènie en second lieu, en l'honneur de sa douce et défunte grand-mère paternelle. âge + date de naissance ◮ la demoiselle a vu le jour le froid matin du dix-huit septembre mille trois cent trente, elle est donc âgée de vingt-deux hivers. statut ◮  mariée depuis bientôt cinq années à Amédée Rochechouart. famille ◮ fille ainée d'Augustin Montesquieu et de Mélissende Lestrange, soeur de la défunte Alféa Montesquieu victime de la bête, et mère de Blanche Rochechouart, fille cachée d'Antoine Aigrepont. allégeance ◮ aucune particulière, elle s'en contre fiche, bien qu'elle garde cette pensée pour elle. traits de caractère ◮ rancunière + hautaine + impulsive + ambitieuse + rusée + cultivée + indépendante + solitaire + éloquente + aventureuse + curieuse + perspicace + maligne + persévérante + désobéissante + méfiante + vengeresse + bornée + tempétueuse + susceptible.  religion ◮ Catholique, bien que depuis la mort de sa petite soeur Alféa elle ait du mal à croire en un Dieu juste et aimant. métier ◮ chasseuse, même si a proprement parlé ce n'est guère un métier puisque cela ne lui rapporte rien, la demoiselle est une simple villageoise en quête de vengeance. avatar ◮ sarah bolger. groupe ◮ les chasseurs.


que pensez-vous de la bête?


Yseult n’a point peur de la bête. Au début, elle avait dans l’idée que la bête blanche avait été envoyée par Dieu en personne, afin de punir les personnes aux mœurs légères, à la morale douteuse et les hérétiques. Depuis la mort de sa jeune sœur, le point de vue de Lady Rochechouart a bien changé. Alféa Montesquieu-LaFontaine était la personne la plus douce, la plus honnête, la plus gentille et la plus fidèle qu’elle connaissait et pourtant le seigneur l’avait ramenée à lui par l’intermédiaire de la bête. Il n’existe guère de Dieu juste et aimant, ce n’est que des sornettes et des mensonges. Yseult compte bien se venger de la bête, cela fait à présent quelque temps qu’elle la traque sans jamais parvenir à la toucher et pourtant la demoiselle ne renonce pas, elle compte bien venger sa sœur.
et des différentes familles?


En réalité, la demoiselle n’en pense pas grand chose et ne désire guère se mêler de leurs histoires, chamailleries et trahisons. Pour l’instant Yseult n’a pas encore pris parti, elle est neutre et compte encore le rester pour un moment ou plutôt jusqu’au moment où elle sera bel et bien contrainte de faire un choix. Pour l’instant, la question ne se pose pas et la jeune femme préfère éviter le sujet et reste silencieuse lorsqu’on aborde le sujet de l’allégeance à une famille de Richecombe. Elle ne souhaite pas prendre le risque de devenir une partisane connue de tous et de s’attirer les foudres des autres familles voire de certains villageois.  

prénom/pseudo ◮ sulky girl ou Laura pour les intimes. fréquence de connexion ◮ ça dépendra des humeurs de mes professeurs. comment trouvez-vous le forum? des remarques? ◮ il est splendide, mais je n'en attendais pas moins de vous les filles. un petit mot pour la fin? ◮ je vous aimes  . et le mot magique pour être protégé de la bête ?j'offre mon corps à Antoine ?  alix was here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SES MISSIVES ◮ : 23
COPYRIGHT ◮ : © Psychozee (avatar).
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 11/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : en train de flâner dans la forêt du Clair-Brugnon.
SON OCCUPATION ◮ : chercher la bête.
SON ÉMOTION ◮ : douce envie de vengeance.

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:07


À croire que la vie est conçue dans un seul but, celui d’un destin commun. Celui d’un père et de sa fille, d’un frère et de sa sœur, d’une mère et de son enfant. Les liens du sang sont inflexibles car ils sont éternels. Mais ce sont nos choix qui renforcent nos liens. Ainsi ils peuvent véritablement éclairer la route sur laquelle nous voyageons. L’amour contre la haine. La fidélité contre la trahison. Le véritable destin d’une personne ne peut être révélé qu’à la fin de son voyage, et mon histoire est loin d’être terminée.


Yseult avait fini par croire à l’aube de ses dix-sept hivers qu’elle terminerait seule et vieille fille. La demoiselle avait toujours été partagée entre le fait de vouloir se marier et avoir une ribambelle d’enfants et celui de ne pas vouloir quitter son père qui lui avait appris à chasser à défaut d’avoir un fils, sa mère qui l’avait choyée et éduquée malgré les bâtons qu’elle lui avait mis dans les roues, sans oublier sa petite sœur Alféa, sa confidente la plus fidèle. Pourtant, elle se trouvait désormais à Richecombe, un sordide petit village niché loin de tout, proche d’une forêt. La demoiselle s’était imaginé au moins mille fois son futur époux, quand elle était encore jeune et insouciante elle espérait rencontrer son grand amour au détour d’une rue, plus tard elle le concevait seulement charmant et aussi agréable en paroles qu’à la vue, arrivée à l’aube de ses dix-sept ans, la jeune femme croisait les doigts pour tomber sur un homme juste gentil, ou plutôt au moins gentil. Désormais, Yseult savait à quoi s’attendre. Elle était assise au bout d’une table rectangulaire en bois clair d’une longueur surprenante, son futur mari se tenait en face d’elle, son regard froid la transperçait de part en part, aucune expression ne trahissait ce qu’il ressentait, il scrutait la demoiselle comme de la marchandise. Son père, Augustin Montesquieu avait les traits tirés et semblait stressé, il entendait bien quitter Richecombe sans sa fille ainée. Le silence perdura pendant quelques minutes, avant qu’Amédée Rochechouart n’esquisse un léger sourire satisfait qui la fit frissonner non de désir mais plutôt de peur. « Bien » se contenta-t-il d’articuler sur un ton glacial pendant que la demoiselle ne songeait qu’à une seule chose, prendre ses jambes à son cou et rentrer chez elle, dans son chaleureux foyer. Pourtant ce n’était pas une dégonflée, chez elle, la jeune femme était surnommée la dure à cuire mais à cet instant précis, elle se sentait complètement désemparée, comme si elle avait perdu tous ses moyens. Yseult, comme la plupart des jeunes filles avant de se marier, elle en avait bien conscience, ne ressentait rien pour cet homme. Ce dernier lui inspirait seulement la noirceur, l’ennui et la tristesse. Sa vie allait-elle désormais se résumer à cela ? « Le mariage aura lieu dans trois semaines » déclara Amédée Montesquieu sur un ton qu’Yseult percevait comme suffisant. « Parfait ! » S’exclama son paternel, tout en laissant éclater son enthousiasme, ce qui eut le don d’exaspérer la demoiselle qui savait désormais son destin scellé à cet homme. Elle aurait tellement voulu hurler son mécontentement et le mépris qu’elle éprouvait déjà pour ce parfait inconnu, alors qu’il ne lui avait pas une seule fois adressé un mot depuis son arrivée dans sa demeure. Yseult sentit son cœur se serrer, étrangement elle avait l’impression d’être trahie et abandonnée par sa famille aux griffes d’un homme vaniteux, distant et froid. « Votre fille résidera en ces lieux, dans une chambre à part, jusqu’à la date fatidique du mariage » expliqua-t-il, comme si la demoiselle ne se tenait point en face de lui. Fatidique et inévitable, c’est exactement ça, songea la jeune femme peu encline à ce mariage. L'ainée de la famille Montesquieu se retira quelques minutes plus tard, sans dire un mot et surtout sans aucune approbation mais elle s’en fichait bien. De toute façon, son père et son « cher et tendre » l’ignoraient complètement depuis environ une demi-heure, se perdant dans les modalités concernant le mariage et autres broutilles du genre, l’avis d’Yseult n’était même pas sollicité, alors autant s’en aller à la découverte du village de Richecombe, son nouveau chez soi, même si elle avait pertinemment conscience que cet affront allait lui retomber dessus tôt ou tard.

+ + +

Le destin peut nous briser de deux manières, en ignorant nos souhait ou en les exauçant. Il n'y a jamais de juste milieu, nous pouvons passer d'un extrême à l'autre en un simple claquement de doigts.


Yseult Rochechouart était considérée comme coupable, femme maudite aux mœurs parfois trop légères, punie par le bon Dieu d’une malédiction bien pire que la mort, celle de ne pas pouvoir enfanter, de ne pas pouvoir donner la vie. Du moins, c’est ce que pensait et surtout ce que prétendait Amédée Rochechouart lorsqu’on osait aborder le sujet de sa descendance. Il ne se remettait en aucun cas en question, au grand dam de la demoiselle qui n’acceptait guère le fait que son époux lui rejette toute la faute sur ses épaules. Yseult était devenue une épouse exemplaire, ou du moins elle avait essayé de l’être, elle se comportait parfaitement en société, arborait sans arrêt une façade heureuse et épanouie, prétendait avoir appris à aimer Amédée, avait bridé ses envies d’aventures pour ne point faire honte à ce-dernier, même s’il était vrai que son caractère rebelle, désobéissant et impulsif avait tendance à prendre le dessus quelque fois. Elle était spontanée et indépendante, elle ne pouvait rien y faire ou du moins il lui était impossible de contrôler ce que la société considère comme des défauts en permanence. Au fond, elle aurait aimé être un homme, ça lui aurait facilité la vie puisque son père l’a élevée en tant que tel, lui apprenant à chasser, à pêcher et à travailler le bois. Au final, la jeune femme ne se considérait aucunement comme coupable. Elle ne savait pas comment envisager le fait que depuis maintenant deux ans, aucun bébé ne lui avait été donné. D’un côté, elle percevait la situation comme la pire qui soit, elle ne pourrait jamais perpétuer sa descendance, ne connaitrait jamais le bonheur d’être mère mais de l’autre, elle ne voulait pas donner satisfaction à son mari, elle ne voulait pas lui donner ce qu’il désirait le plus au monde même si cela semblait égoïste, et puis de toute façon elle n’était guère persuadée qu’Amédée Rochechouart fasse un bon père, au contraire.

+ + +

Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Une dualité gouvernée par l’équilibre de la lumière et de l’obscurité. Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.


L’espoir avait déserté Lady Rochechouart depuis bien longtemps désormais ou du moins c’est ce qu’elle pensait jusqu’à présent, abandonnée dans cette sinistre demeure, ignorée par son époux qui mettait tout son cœur à la haïr, la demoiselle avait dû trouver du réconfort ailleurs. Oh oui elle avait maintes fois péché lors de l’année qui s’était écoulée, et ce bien entendu à l’abri des regards indiscrets et surtout d’Amédée, sinon dieu sait ce qui se serait passé. Yseult n’était point honteuse de la double vie qu’elle menait désormais, Antoine Aigrepont était bel et bien la meilleure chose qu’il lui était arrivé jusqu’à présent. Ils s’étaient rencontrés quelques années plus tôt, lors de la première visite de Lady Montesquieu à Richecombe, lorsque son destin n’était guère encore scellé à celui d’Amédée Rochechouart, ou du moins pas officiellement et pourtant la jeune femme se sentait déjà liée à cet homme glacial. Leurs regards s’étaient immédiatement croisés, les deux amants s’étaient plu à la seconde où ils s’étaient vus, Yseult avait senti son cœur se serrer dans sa poitrine et pourtant, elle avait été une épouse fidèle pendant plusieurs années. La demoiselle avait tenté de réduire le moindre contact avec Antoine, préférant éviter toute tentation inutile et ce même si cela signifiait attirer l’incompréhension voire les foudres du fils Aigrepont. Cependant, lorsqu’elle fut accusée de ne point pouvoir enfanter et rejetée par son mari et ses propres parents, la tentation devenu un fruit bien trop apetissant et irrésistible aux yeux d’Yseult.  Antoine n’était pas seulement un amant, mais également un confident, malgré la tension et la jalousie qui régnaient entre les deux individus et qui leur empoisonnaient la vie. La jeune femme était persuadée qu’elle pourrirait en enfer tôt ou tard et pourtant… Dieu l’avait récompensée à la place, il lui avait offert tout ce dont la demoiselle désirait le plus au monde et ce pour quoi elle n’espérait plus. Blanche Rochechouart était née huit mois et demi plus tard, une magnifique petite fille joufflue aussi belle que la lune. C’est lors de cette magnifique journée qu’elle sut que Dieu n’avait rien avoir dans ce miracle et qu’elle reconnut sans aucun doute le regard pétillant d’Antoine et non celui de son époux. Au fond, malgré la situation elle fut soulagée… soulagée d’apprendre qu’elle n’était point fautive de l’absence d’héritier depuis trois années, mais que le seul coupable n’était autre que son sinistre mari puni à cause de sa vanité et de son égoïsme, il avait été privé du pouvoir du procréer, la seule chose qui faisait de lui un homme à part entière.

+ + +

Quand vous regardez à l’horizon et que l’obscurité est tout ce que vous voyez seule la raison et la détermination peuvent vous retenir de l’abîme !


Sept jours s’étaient désormais écoulés depuis le triste décès d’Alféa Montesquieu-LaFontaine, sept jours d’isolement et de jeûne  que s’était infligé Yseult. La demoiselle dépérissait de jour en jour, restant cloitré dans ses appartements, refusant toute compagnie même celle de sa chère et tendre fille. Son esprit brumeux ressassait de jour en jour et de nuit en nuit l’annonce de la mort, ou plutôt de meurtre de sa jeune sœur, victime de cette maudite bête. Elle était hantée par ses songes et ses rêves, ou plutôt ses cauchemars. Elle était coupable, tout était de sa faute, c’est du moins ce à quoi elle songeait et ce qu’elle se reprochait sans aucun motif valable. C’était elle qui l’avait invitée en ces lieux, Yseult considérait donc qu’elle avait la mort de sa sœur et plus intime confidente sur sa conscience. Elle n’aurait jamais dû prendre le risque de la faire venir à Richecombe en sachant qu’une bête sanguinaire rôdait dans les parages, seulement elle s’était montrée égoïste, elle avait besoin de se confier à quelqu’un, de vider son sac et cette personne ne pouvait être autre qu’Alféa. Son véritable problème, est qu’elle n’avait jamais eu peur de la bête, elle s’était montrée trop téméraire et avait minimisé la férocité de cette dernière qui s'en était alors pris à l'un des êtres les plus important de son existence. Sans elle, son monde était désormais dépeuplé. Elle se sentait seule et brisée. La douleur qu’elle ressentait était indéfinissable et quasiment insurmontable, comme si Dieu venait de lui arracher le cœur et de le broyer entre ses mains. Finalement, elle avait été punie pour ses péchés, songea-t-elle. Plus rien ne serait désormais comme avant, plus question de se laisser guider et contrôler par son époux, elle comptait bien se venger, venger sa famille et sa défunte petite sœur qui reposait désormais au ciel, du moins c’est qu’Yseult espérait. Si son père lui avait appris une chose, c’était qu’il fallait se battre pour nos êtres chers. Voyons voir si ses cours de chasse finiront par lui servir, pensa-t-elle, avant de rabattre les couvertures et de se lever, bien déterminée à traquer la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« something evil lies beneath the moon ;
upon learning its name you'll be doomed »

SES MISSIVES ◮ : 68
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 08/08/2012

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:07

VIENS DONC TE PROMENER DANS LES BOIS What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfsteeth.forumactif.fr
avatar
« L’amour fait passer le temps, le temps fait passer l’amour. »

SES MISSIVES ◮ : 150
COPYRIGHT ◮ : avatar (c) bombshell
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 02/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : Couvent de Marcheclaire.
SON OCCUPATION ◮ : En attente d'un mari.
SON ÉMOTION ◮ : j'ai pêché, mon père.

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:09

Bienvenue sur le forum ma belle Yseult, promets moi un lien et je te promets mon coeur I love you (ne suis pas délicieusement romantique, il ne me manquerait qu'un membre entre les jambes pour te ravir douce enfant What a Face)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« La folie, qui vous dit, allez vas-y, tu pleures ou tu ris »

SES MISSIVES ◮ : 292
COPYRIGHT ◮ : azryel
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 09/08/2012
LÀ OÙ IL EST ◮ : Bordel de Val-les-Potences
SON OCCUPATION ◮ : En fuite
SON ÉMOTION ◮ : Promenons-nous dans les bois

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:11

   Bienvenue ma douce amie

_________________

    LA ROSA ENFLORECE
    ©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Lun 11 Nov - 22:26

Bienvenue   
C'est un excellent choix d'avatar et puis ton perso a l'air de trop gérer  

Amuses-toi bien et si t'as des questions faut pas hésiter ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

SES MISSIVES ◮ : 23
COPYRIGHT ◮ : © Psychozee (avatar).
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 11/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : en train de flâner dans la forêt du Clair-Brugnon.
SON OCCUPATION ◮ : chercher la bête.
SON ÉMOTION ◮ : douce envie de vengeance.

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Mar 12 Nov - 16:11

La Bête a écrit:
VIENS DONC TE PROMENER DANS LES BOIS What a Face
même pas peur maudite bête, tu vas voir un jour je t'aurai !  

Cyrielle : que de poésie, je n'en attendais pas moins de toi ! Tu n'as qu'à t'en faire greffer un, de membre !  

Pétronille : merci bien I love you limite tu me fais plus peur que le loup depuis que j'ai lu ta fiche Arrow 

Alix : merci beaucoup, et j'espère que mon personnage plaira :love: T'inquiètes je n'hésiterai pas à harceler les admins si j'ai un problème :hehe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« amour n'a point de loi »

SES MISSIVES ◮ : 135
COPYRIGHT ◮ : © purple haze.
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 12/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : scierie Aigrepont
SON ÉMOTION ◮ : mitigé

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Mar 12 Nov - 16:14

Yseult Rochechouart a écrit:

Cyrielle : que de poésie, je n'en attendais pas moins de toi ! Tu n'as qu'à t'en faire greffer un, de membre !  
Sitôt dît, sitôt fait What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SES MISSIVES ◮ : 23
COPYRIGHT ◮ : © Psychozee (avatar).
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 11/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : en train de flâner dans la forêt du Clair-Brugnon.
SON OCCUPATION ◮ : chercher la bête.
SON ÉMOTION ◮ : douce envie de vengeance.

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Mar 12 Nov - 16:52

Antoine Aigrepont a écrit:
Yseult Rochechouart a écrit:

Cyrielle : que de poésie, je n'en attendais pas moins de toi ! Tu n'as qu'à t'en faire greffer un, de membre !  
Sitôt dît, sitôt fait What a Face
ça c'est de l'express !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Jeu 14 Nov - 0:02

Est-ce le début de la fin ?


Bienvenue à Richecombe jeune âme en perdition ! Avant toutes choses, il y a quelques petits trucs que tu te dois de faire, mais ne t'inquiètes pas, nous allons te guider.
Tout d'abord, il faut que tu ailles recenser ton avatar, c'est indispensable. Une fois ça fait, tu peux aller créer ta fiche de lien et si ça te dit, ta fiche de rp.
Maintenant, il te faut un toit et un travail, on est d'accord ? Et bien, on a tout prévu, pour les métiers renseignes toi ici et et viens te recenser. Pour ta maison, c'est encore plus simple viens juste faire un tour sur ce sujet et si tu es coquet, tu peux même demander un rang personnalisé. Tu es presque un véritable habitant de Richecombe maintenant !
Quelqu'un de ta famille a été massacré par la bête, toutes mes condoléances, viens l'inscrire sur ce sujet, il n'y a que très peu de places disponibles. À présent, il ne te reste plus qu'à aller créer un scénario si besoin et voilà !
Bon jeu sur The Wolf's Teeth !


Quelle jolie plume tu as  
J'aime beaucoup Yseult (et aussi maintenant je ship Antoine/Yseult *sort*)  

C'est donc avec plaisir que je te valide, puisses-tu venir à bout de la Bête sans te faire tuer x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« amour n'a point de loi »

SES MISSIVES ◮ : 135
COPYRIGHT ◮ : © purple haze.
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 12/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : scierie Aigrepont
SON ÉMOTION ◮ : mitigé

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Jeu 14 Nov - 0:20

Amour de ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Jeu 14 Nov - 0:29

... tu me parles à moi ?  
Oui je me casse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

SES MISSIVES ◮ : 23
COPYRIGHT ◮ : © Psychozee (avatar).
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 11/11/2013
LÀ OÙ IL EST ◮ : en train de flâner dans la forêt du Clair-Brugnon.
SON OCCUPATION ◮ : chercher la bête.
SON ÉMOTION ◮ : douce envie de vengeance.

MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   Jeu 14 Nov - 14:46

pâris ; merci beaucoup pour cette validation express, je vais de ce pas suivre tes indications I love you ah oui et réserve-moi un lien avec alix et pâris  
antoine ;  I love you  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)   

Revenir en haut Aller en bas
 

l’avenir me déprime parce que je n’y vois aucune amélioration (yseult)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WOLF'S TEETH ◮ deep in the woods ::  :: LES AIMABLES SUJETS :: LE CAUCHEMAR COMMENCE-