AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum a ouvert ses portes le 11/11/13 I love you
Nous sommes en octobre 1352.

Partagez | 
 

 ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« something evil lies beneath the moon ;
upon learning its name you'll be doomed »

SES MISSIVES ◮ : 68
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 08/08/2012

MessageSujet: ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe   Sam 2 Nov - 20:01

les points d'intérêt de richecombe


Si - ô, malheur ! - vous vous égarez de votre chemin et atterrissez à Richecombe, les habitants de la seigneurie ne manqueront pas de vous proposer la visite. C'est très probablement Marthe, l'aimable épouse du boulanger, qui se lancera dans sa farfelue description du village, s'arrachant à sa douzaine d'enfants pour vous emmener en promenade. Elle vous inspire confiance, Marthe, avec ses courbes un peu trop généreuses, son odeur de farine et de cannelle et son air affable. Alors vous souriez, vous hochez la tête, et vous ne froncez pas les sourcils lorsque son récit bascule de l'improbable à l'impossible.

C'est qu'elle en a des choses à dire, notre Marthe, sur les diverses attractions de Richecombe. Elle raconte que toute la forêt appartient au seigneur Montpellier, avec tous les champs autour, de Val-les-Potences jusqu'à la rivière. Vous qui ne connaissez pas bien la région, cela ne vous dit rien, mais à entendre Marthe la seigneurie de Richecombe est beaucoup plus grande qu'elle n'en a l'air. Y'a d'autres villages, m'sieur, encore plus misérables que l'nôtre. Bon, y z'appellent ça des villages, mais ce sont plus des cabanes perdues dans les bois, des gens qui font que s'occuper des champs du seigneur. Vous essayez de mémoriser ce qu'elle vous dit. Val-les-Potences, Richecombe, Marcheclaire... vous pourriez écrire un livre avec ce qu'elle vous raconte durant la promenade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfsteeth.forumactif.fr
avatar
« something evil lies beneath the moon ;
upon learning its name you'll be doomed »

SES MISSIVES ◮ : 68
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 08/08/2012

MessageSujet: Re: ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe   Sam 2 Nov - 20:01

le gibet de val-les-potences


La première étape de cette curieuse promenade avec Marthe vous amène aux limites de la ville. Marthe vous apprend que Richecombe n'est la ville principale de la seigneurie que depuis quelques dizaines d'années : c'est auparavant Val-les-Potences, un plus imposant village situé à quelques lieues à peine, qui tenait lieu de ''capitale''. Marthe n'entre pas vraiment dans les détails, mais la peur brille dans ses yeux et elle vous avoue ne jamais avoir oser s'aventurer au-delà du gibet, qui est déjà sinistre vue à lui seul. Heureusement pour vous, la dernière exécution semble remonter à un certain temps et aucun corps n'est suspendu aux fourches patibulaires. Vous distinguez quelques croix de bois grossièrement taillées, fichées dans le sol derrière les potences. Les tombes des malheureux suspendus, m'sieur. Le cimetière, on pouvait pas les z'y mettre, c'aurait 'té blasphème. Marthe vous presse le bras pour vous arracher à la morbide contemplation du gibet et vous continuez votre promenade.

saint-gabriel


Si possible, l'église fait encore plus peur à voir que le gibet. C'est une haute et imposante construction rectangulaire qui a l'air de vouloir s'écrouler. Une basse clôture de bois entoure le cimetière adjacent. À contre-coeur, vous acceptez de pénétrer à l'intérieur de l'église pour faire plaisir à Marthe. Le curé, un vieil homme au dos voûté qui se traîne plus qu'il ne marche, se précipite à votre rencontre et vous serre la main avec effusion. Quelque chose - le prêtre, ou peut-être juste les lieux en général - dégage une odeur de poussière et de moisissure qui vous prend à la gorge, mais après quelques inspirations vous vous y faites. Les vitraux, très peu nombreux, sont encrassés et ne laissent filtrer qu'une ridicule quantité de lumière. Des bougies sont allumées dans tous les coins : aux angles des murs, sur l'autel, sur les accoudoirs des spartiates bancs de bois et même le long des marches menant à la chaire. Vous soupçonnez que le curé n'y monte guère plus, que ce soit à cause de la vieillesse ou, cause plus probable, de l'état piteux du balcon. Tout au fond, des étagères avares en livres garnissent les murs. L'espace vide est comblé par des réserves étonnantes de bougies et de tout aussi respectables stocks de bouteilles de vin, la plupart vides. En sortant, vous demandez à Marthe s'il arrive que les cloches de Richecombe sonnent. La pauvre femme devient aussi blanche que votre chemise. Avant, jamais. Maintenant, tous les mois, le lendemain de la pleine lune. Vous décidez de ne pas poser plus de questions, au soulagement visible de Marthe qui vous invite à continuer la visite.  

la grotte-au-pendu


Au début, allez vous perdre dans la forêt ne vous tente guère, mais Marthe insiste et vous la suivez finalement. Vous marchez durant une quinzaine de minutes, avec Marthe qui vous raconte quelque incompréhensible histoire au sujet de Marie Rougepont et de son galant soupirant le garçon d'écurie. Ou était-ce un fermier ? Marthe elle-même ne semble pas certaine de ses faits, pourtant une chose est claire : les choses se sont mal terminées et le palefrenier/cuisinier/apprenti boucher est venu s'enlever la vie dans la forêt, se pendant à l'entrée de la grotte à qui l'on donnerait le sinistre nom de Grotte-au-Pendu, plus tard. Du sort rencontré par Marie Rougepont elle-même, Marthe ne fait aucune mention. Pris d'un certain courage, vous mentionnez votre désir d'entrer dans la grotte. Marthe secoue la tête et affirme qu'elle vous attendra, néanmoins vous ne perdez pas votre courage et vous y avancez seul. L'air empeste l'humidité et la pourriture et vous respirez rapidement par la bouche. Le petit ruisseau qui traverse la forêt s'échoue dans la grotte, et l'eau boueuse et nauséabonde vous arrive presque aux mollets. Aucune trace ne demeure de ce renommé pendu, mais l'écho du clapotis de vos pas dans l'eau vous emplit rapidement d'une grande tristesse. Vous avez l'impression que cet endroit a été abandonné par le Seigneur.

la fontaine aux fées


Fort heureuse de pouvoir enfin quitter la forêt, Marthe vous entraîne vers votre prochaine destination, qu'elle nomme 'fontaine aux fées' avec un grand respect dans la voix. Vous apprenez d'elle que ladite fontaine était destinée à orner la demeure d'un roi qu'elle n'arrive pas à mentionner mais qu'elle a été abandonnée sur la route entre Reims et Paris, laissant tout le loisir aux habitants de Richecombe de la prendre pour se l'approprier. Marthe vous explique qu'au siècle dernier, la fontaine est la seule chose à ne pas avoir été détruite dans l'incendie de Val-les-Potences. En la découvrant intacte parmi les décombres, les habitants prirent peur et l'abandonnèrent en plein milieu de la forêt - leur but premier était de la porter jusqu'à la rivière pour l'y jeter, mais ils abandonnèrent. Avec le temps, la fontaine s'est ancrée dans le sol et les racines des arbres se sont noués autour d'elle. Les rumeurs les plus inquiétantes courent au sujet de la fontaine et Marthe vous les relate avec une voix qui indique qu'elle les croit. On dit qu'à la nuit tombée, les fées de la forêt se rejoignent à la fontaine pour y danser, bénissant toute âme qui alors s'approche elle pour leur faire une requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfsteeth.forumactif.fr
avatar
« something evil lies beneath the moon ;
upon learning its name you'll be doomed »

SES MISSIVES ◮ : 68
DÉBUT DE SA FIN ◮ : 08/08/2012

MessageSujet: Re: ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe   Sam 2 Nov - 20:01

le couvent de marcheclaire


Lorsque vous regagnez finalement le village, Marthe vous désigne la route qui part vers l'est, vous expliquant qu'à environ trois lieues de Richecombe se trouve le couvent de Marcheclaire, en partenariat avec l'église de Saint-Gabriel. Elle vous dit que c'est là que sont envoyées les jeunes filles issues des familles qui peuvent se le permettre, durant l'enfance, pour y recevoir une éducation. Il y a du mépris dans sa voix et vous déduisez facilement qu'elle-même n'a jamais dû y mettre les pieds. Elle vous décrit pourtant le lieu avec passion : de longs corridors, des murs et des planchers froids, des âtres où ne brûlent que rarement des feux, des religieuses à l'allure austère. Certaines jeunes filles de la seigneurie prennent parfois la douteuse décision de rester au couvent une fois terminée leur enfance pour y devenir nonne, ajoute-t-elle.

le manoir montpellier (ancien)


En plein coeur du village détruit de Val-les-Potences se trouve l'ancien manoir des Montpellier, réduit lors de la destruction de la bourgade à l'état de ruines. Il est beaucoup moins imposant que le manoir actuel et des décombres émergent quelques poutres et murs épargnés. Marthe vous dit que selon la légende, ce serait le sire Montpellier lui-même qui aurait allumé le feu qui le tua, en plus de se propager à travers le village et d'y faire plusieurs victimes. La vue des ruines vous donne froid dans le dos.

le manoir montpellier (nouveau)


Marthe semble véritablement fière de son échoppe en bois mais le tout a mauvaise mine lorsque comparé au manoir seigneurial de Richecombe. Il se trouve sur le dessus d'une colline vers l'est et Marthe vous empruntez une rue secondaire pour vous en approcher. Il s'agit dans les faits d'une grosse bâtisse carrée. Le tout est en pierre - une rareté dans la région - et entouré d'un mur de semblable matériel qui fait à peu près la hauteur de deux hommes et deux fois la largeur de votre paume. Marthe vous explique que les villageois ne sont pas autorisés à pénétrer à l'intérieur de l'enceinte... sauf à l'exception des pleines lunes. Elle refuse de vous expliquer pourquoi. Vous oubliez l'affaire et reportez votre attention sur le manoir : avec ses trois étages et ses fenêtres, il détonne parmi la pauvreté de Richecombe. Mais Marthe vous apprend bien vite que les Montpellier vivent relativement chichement et n'ont que bien peu de domestiques.

la scierie aigrepont


Près du manoir des Montpellier se trouve un petit sentier qui serpente à travers la forêt du Clair-Brugnon jusqu'à rejoindre la rivière. Marthe vous apprend que c'est là que se trouve la scierie du clan Aigrepont, qui permis l'essors économique de la famille et aussi un peu celui de Richecombe durant les trente dernières années.

les écuries rougepont


La petite affaire des Rougepont est située à l'extérieur de la ville et il s'agit dans les faits de la première chose que vous verrez si vous arrivez par la route du Carrefour. C'est également là que se situe la demeure des Rougepont, presque aussi imposante que le manoir Montpellier. Les Rougepont possèdent une bonne douzaine de chevaux entretenus par les garçons du village et qu'ils vendent dans la région pour s'enrichir. Bien malheureux serait celui qui tenterait de voler un cheval, vous dit Marthe.

les forges lonlanvois


Il vous suffit littéralement de faire cent pas en quittant les écuries pour rejoindre les forges Lonlanvois. L'endroit empeste le métal et la fumée et vous avez chaud rien qu'à vous en approcher. De nombreux jeunes hommes du village travaillent ici sous la direction des Lonlanvois, qui s'ils sont de nature fortement religieuse apprécient visiblement chaque pièce que peut leur rapporter leur commerce. La maison des Lonlanvois se situe également à quelques mètres de leur forge, beaucoup plus sobre que celle des Rougepont. Marthe ne semble guère apprécier ces lieux définitivement masculins et vous ramène vers la boulangerie en marmonnant. C'est la fin de votre visite guidée à travers Richecombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfsteeth.forumactif.fr

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe   

Revenir en haut Aller en bas
 

ANNEXE ◮ visite guidée de richecombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE WOLF'S TEETH ◮ deep in the woods ::  :: UNE PETITE BOURGADE :: LES ANNEXES-